Prochaine édition : 18 et 19 mars 2017

Présentation

BIENVENU SUR LE SITE DE LA MARCHE DES PERES DE FAMILLE

EN BELGIQUE !!

 

********************************************************************************

Ce site inauguré en octobre 2015  a pour premier objectif de vous donner envie de venir marcher avec nous une fois par an à l’occasion de la St Joseph.

Après le soutien de Monseigneur Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, en 2016, nous avons la grande joie d’avoir cette année le soutien du Cardinal Joseph de Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles.

téléchargement

Marche des Pères de Famille

Chacun sait combien il est important pour un enfant d’avoir un bon père et une bonne mère.

Il y a bien sûr des enfants qui sont privés de l’un des deux ou même des deux. Mais exception faite de ces circonstances exceptionnelles, il reste néanmoins vrai qu’un enfant grandit et apprend à connaître la vie grâce à son père et à sa mère.

C’est auprès de ses parents que l’enfant fait l’expérience d’être aimé sans condition. L’enfant n’a pas mérité cet amour. Il est déjà aimé avant sa naissance, avant même d’avoir pu prouver qu’il est digne de cet amour.

C’est pour cette raison que l’amour des parents pour leur enfant est sans nul doute la forme la plus pure de l’amour qui puisse exister parmi les hommes : un amour qui n’attend rien en retour mais qui est don total. C’est justement cet amour qui permet un jour à ces parents de laisser pleine liberté à leurs enfants afin qu’ils puissent devenir eux-mêmes.  Un amour qui les aidera à leur tour d’aimer d’autres. Rien n’est plus important pour un enfant que cet amour inconditionnel et immérité. L’expérience de cet amour est cruciale et déterminante pour la croissance ultérieure de l’enfant.

Dans ce processus, le père et la mère joue chacun leur propre rôle.

Le rôle du père est de représenter avant tout l’autorité. Ce qui ne signifie nullement que la mère ne représente pas l’autorité. Mais elle représentera toujours en premier lieu la proximité avec l’enfant.

Ce qui ne signifie pas non plus que le père ne serait pas proche de l’enfant et plein d’attention à son égard. Cette expérience de l’autorité est également cruciale pour le développement de l’enfant car elle l’aide à prendre distance par rapport à lui-même.

L’autorité, l’instance qui autorise, est aussi celle qui fait grandit. Et qui tient cette autorité de nous faire grandir, sinon Dieu ? C’est de Lui que vient toute paternité, dans le ciel et sur la terre (Eph 3, 15 ).  

C’est pour cette raison que j’estime très beau et très bon que des pères se rencontrent et fassent ensemble un bout de chemin pour réfléchir à cette belle mission et à cette grande responsabilité qu’ils ont reçue en tant que pères et pour discerner ensemble dans la prière ses enjeux.  

Cardinal Joseph de Kesel

Archevêque de Malines-Bruxelles

le 7 février 2017

************************************************************************************

Ce site voudrait être aussi un pont entre les multiples initiatives locales à destination des hommes, pères de famille ou pas, qui se développent en Belgique et au Luxembourg.

L’homme et le père doivent retrouver leur place de guide, d’éducateur, de tuteur que le monde moderne veut faire disparaître. Il n’y a pas de recette magique pour cela et il est réconfortant de voir tant d’initiatives se mettre en place un peu partout.

Aidez-nous à compléter l’onglet qui y est dédié pour le plus grand bénéfice de tous.

IMG_0222

Nous consacrons aussi une page à Banneux, ce site marial qui noDSC_0287us est si cher.

Vous aussi, venez faire comme Marie l’a recommandé à la petite Mariette en 1933 : « Poussez vos mains dans l’eau » et vous en reviendrez tout transformé.

Pour toutes ces raisons, nous vous souhaitons une bonne navigation et espérons surtout vous voir bientôt à nos côtés.

 

 


 

 


Qui sommes nous ? Pourquoi marchons nous ?

marche des pères 2016

 

La Marche des Pères de Famille (MPF) est organisée par des pères qui ressentent le profond besoin de se retrouver « entre hommes » pour partager leurs sentiments de père, d’époux et de chrétien (pour la plupart) sur un thème donné dans un climat de totale confiance et d’abandon. La MPF est très attachée à St Joseph. C’est la raison pour laquelle elle a lieu aux environs du 19 mars, date de la fête du saint patron. Elle est à la portée de tous : faible kilométrage, aucun tronçon difficile ou physique, utilisation de chemins ou de petites routes peu fréquentées.

Les occasions sont rares au cours de l’année de pouvoir ainsi se confier, s’accorder un temps de réflexion, de méditation et de camaraderie et bien sûr prier ensemble.

La marche a la vertu de dérouiller les muscles et aussi de déverrouiller les portes de notre âme et de notre coeur ! Elle favorise les échanges, voire les confidences. Elle ne juge pas les personnes, elle ne les condamne pas. Elle permet le questionnement, elle accepte les non-réponses. Elle procure réconfort et soutien. Elle apporte la joie de l’Evangile !

Nous accueillons tous les hommes pour qui la paterIMG_0380nité revêt une importance certaine, paternité au sens large s’entend. Même si cette marche est d’essence chrétienne, nous accueillons ceux qui sont en recherche, qui doutent, voire qui ne sont pas chrétiens mais qui ont un grand respect pour notre religion.

Notre marche s’appuie beaucoup sur le soutien spirituel et matériel des frères de Saint Jean de Banneux. La communauté Saint Jean a été assez vite impliquée dans l’accompagnement du pèlerinage des pères de famille de Cotignac (voir lien ci-dessous) et il nous est apparu évident de continuer cette collaboration, ici en Belgique.

De plus en plus de prêtres nous rejoignent et nous accompagnent chaque année. Pour 2016, nous avons marché en compagnie des frères de la fraternité Tibériade (Lavaux-Sainte Anne). Ce fut une grande joie de les avoir à nos côtés !

 


D’où vient la Marche des Pères de Famille ?

La marche est inspirée du pèlerinage des pères de famille à Cotignac, qui a vu le jour en 1976 (dans le sud de la France).

> En savoir plus

Pèlerinage des pères de famille à Cotignac

 


Où la marche a-t-elle lieu ?

Le prieuré des Frères de St Jean à Banneux (place Saint Jean-Paul II, entrée par le parking D à côté du 50 rue de l’Esplanade) nous accueille durant tout le week-end. Il nous offre le gîte et le couvert en complément du soutien spirituel. Bref, du très haut de gamme !!

Pour 2017, la majorité des marcheurs ira dormir  à l’hospitalité du sanctuaire située à proximité immédiate du prieuré en raison de notre grand nombre.

Prieuré-Des-Frères-De-Saint-Jean-Banneux

La marche a lieu aux environs immédiats de Banneux, dans un rayon de 20 kilomètres, principalement à travers la campagne par des chemins creux.

Marche-Des-Peres-Ou

 


Prière

Vierge-Banneux

Vierge et Mère Marie,

toi qui, mue par l’Esprit,

as accueilli le Verbe de la vie

dans la profondeur de ta foi humble,

totalement abandonnée à l’Éternel,

aide-nous à dire notre “oui”

dans l’urgence, plus que jamais pressante,

de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus.

Toi, remplie de la présence du Christ,

tu as porté la joie à Jean-Baptiste,

le faisant exulter dans le sein de sa mère.

Toi, tressaillant de joie,

tu as chanté les merveilles du Seigneur.

Toi, qui es restée ferme près de la Croix

avec une foi inébranlable

et a reçu la joyeuse consolation de la résurrection,

tu as réuni les disciples dans l’attente de l’Esprit

afin que naisse l’Église évangélisatrice.

Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités

pour porter à tous l’Évangile de la vie

qui triomphe de la mort.

Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies

pour que parvienne à tous

le don de la beauté qui ne se ternit pas.

Toi, Vierge de l’écoute et de la contemplation,

mère du bel amour, épouse des noces éternelles,

intercède pour l’Église, dont tu es l’icône très pure,

afin qu’elle ne s’enferme jamais et jamais se s’arrête

dans sa passion pour instaurer le Royaume.

Étoile de la nouvelle évangélisation,

aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion,

du service, de la foi ardente et généreuse,

de la justice et de l’amour pour les pauvres,

pour que la joie de l’Évangile

parvienne jusqu’aux confins de la terre

et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.

Mère de l’Évangile vivant,

source de joie pour les petits,

prie pour nous.

Amen. Alléluia !

pape François

in – La Joie de l’Evangile –