Prochaine édition : 24 et 25 mars 2018

12ème Marche des Pères de Famille 2015

Les 14 et 15 mars 2015, plus d’une cinquantaine de pères de famille de Belgique et du Luxembourg s’étaient donnés rendez-vous pour la 12ème Marche des Pères de Famille qui se déroule depuis plusieurs années à Banneux. Le thème choisi cette année : « Le père de famille témoin de la miséricorde de Dieu » collait sans le savoir à l’actualité puisque le Pape François avait annoncé la veille qu’il retenait le thème de la miséricorde pour l’année sainte qui débutera en décembre prochain.

Thierry, l’un des 10 « Luxembourgeois » présents à cette marche, nous livre son témoignage vivant, alerte et profond, pour vous faire partager la richesse de cette rencontre entre pères et je l’espère, pour vous donner envie de nous rejoindre l’an prochain, les 5 et 6 mars 2016.

A l’année prochaine !

Bertrand de Courcy

Impressions d’un pèlerin 2015

Week-end de Laetare

Ca y est, je me suis remis en route. Comme à chaque fois le démarrage est un peu pénible. J’ai tant de raisons de rester à la maison parmi les miens, à m’occuper de choses urgentes. Mais une fois la décision prise, la joie prend le dessus.

Direction Banneux pour participer à la 12ème marche des pères de famille. Cette 12ème édition est peut-être bien ma 12ème marche. Je me perds un peu dans les décomptes mais à une ou deux près le nombre y est. Dès l’arrivée ce sont les retrouvailles, avec les amis du Luxembourg, avec les marcheurs des éditions précédentes, retrouvailles aussi avec les amis de Bruxelles que je ne vois plus beaucoup en dehors de ces occasions.

Nous commençons le week-end par une messe célébrée par le frère Roger-Marie de la communauté Saint-Jean de Banneux. C’est lui qui a accepté de nous faire les enseignements sur le thème « Père de famille, témoin de la miséricorde de Dieu ». Son homélie nous fait entrer tout de suite dans le vif du sujet et il nous donne à la fin de la messe une série de questions pour alimenter notre réflexion pendant la marche.

A la sortie, nous nous regroupons en chapitre, organisés pour permettre de rencontrer de nouvelles personnes. Nous nous mettons rapidement en marche dans une météo fraîche mais sans pluie. Notre marche alterne des temps de discussion libre et fraternelle pour faire connaissance les uns avec les autres, des temps de prière – nous prions le chapelet aux intentions proposées par chacun – et d’échange de réflexions sur les enseignements reçus.

Après le pique-nique, nous nous retrouvons tous pour un enseignement très percutant sur le thème de la miséricorde.

Au terme des 17 kilomètres théoriques de la première journée – en pratique sans doute plus près de 20 pour notre chapitre qui avait à cœur de faire honneur aux forêts du coin – nous arrivons au sanctuaire de Banneux, lieu d’apparition mariale en 1933. Nous nous recueillons à la source et confions au Père, par l’intercession de la Sainte Vierge, nos familles et toutes nos intentions pendant que nous « poussons nos mains dans l’eau » de la source.

L’accueil chaleureux des frères de Saint-Jean nous réchauffe le cœur. Le logement est confortable, l’apéritif traditionnel termine de délier les langues et le dîner est l’occasion d’un échange fraternel et de retrouvailles.

La journée s’achève par une belle et calme veillée d’adoration avec possibilité de recevoir le sacrement du pardon. Je ne peux vous exprimer toute la joie que j’ai de recevoir la bénédiction individuelle du Saint-Sacrement au terme de la veillée.

La nuit est paisible. Courte mais paisible.

Courte car j’aime tout particulièrement le temps d’oraison au petit matin. Entrer dans cette petite chapelle presque vide, y retrouver Frédéric, mon fidèle compagnon de prière matinale, et découvrir que le Saint-Sacrement est exposé ! Une phrase me vient à l’esprit : « Devant ta face, Seigneur, débordements de joie ». Au fil des minutes la chapelle se remplit et déborde de monde quand commencent les laudes.

La marche du dimanche est une courte boucle entrecoupée d’un enseignement de premier ordre sur le pardon (les enseignements seront à retrouver sur le site de la marche des pères : http://www.marchedesperes.be/).

De retour au prieuré, nous sommes accueillis par les épouses courageuses qui ont fait la route et nous partageons un excellent déjeuner couronné par un choix de tartes de Tancrémont, village du coin par lequel nous passons systématiquement depuis des années.

Le week-end s’achève par la messe du 4ème dimanche du Carême, le dimanche de Laetare – dimanche de réjouissance dans notre marche vers Pâques – et par un au revoir à la source suivi d’une bénédiction par famille.

Peut-être ce témoignage vous semble-t-il trop beau pour être vrai. Sachez cependant que tout n’a pas été parfait. Les ornements roses m’ont manqué lors de l’Eucharistie de Laetare mais je crois bien que je suis un indécrottable amoureux de la liturgie 😉

Une chose est sûre, l’année prochaine j’y retourne ! Avec vous ?

Thierry C.

Thème de l’année 2015

Père de famille, témoin de la miséricorde de Dieu

 » Béni soit Dieu (..) le Père des miséricordes » 2 Co 2,3

Intervenant

Frère Roger-Marie fsj, de Banneux.

Frere_Roger_Marie

Photos

les photos de la marche de mars 2015 sont disponibles ici :

Voir les photos 2015